Ritual

Maison Dandoy × Atelier Pierre Culot

Tout l'été, la Maison Dandoy s'est affairée à vous préparer une belle surprise. Elle s'est aventurée du côté de Roux-Miroir, là où se trouve l'atelier Pierre Culot, pour imaginer une collaboration entre les deux maisons. C'est ainsi qu'est née la nouvelle boîte L'heure du goûter. Elle contient un bol et de tout nouveaux cookies. Parce qu'il n'y a rien de tel qu'un cookie trempé dans un bol de lait!

L'atelier Pierre Culot vu de l'extérieur, entouré d'un jardin, d'arbres et d'un ciel bleu.
Sur un rebord de fenêtres, une théière, des tasses et des bols.

L’atelier Pierre Culot se trouve à Roux-Miroir dans le Brabant wallon. Depuis 2016, l'atelier poursuit l’œuvre du céramiste et sculpteur belge dont il porte le nom. Né en 1938 et décédé en 2011, Pierre Culot étudie à l'École des Métiers d’Art de Maredsous et à la Cambre. Il se forme ensuite au contact d’Antoine de Vinck et de Bernard Leach. Attaché à la beauté des choses simples, il s’inspire de la poterie rurale traditionnelle. Son travail s’inscrit dans une volonté de retour aux sources.

Gros plan de la façade ensoleillée de l'atelier Pierre Culot, banc, ombre d'un arbre, table en fer entourée de plantes vertes.
Un bloc de terre marron clair, une paire de mains malaxent une boule, à côté une autre boule.

La collaboration entre la Maison Dandoy et l'atelier Pierre Culot a été insufflée par le dévouement aux valeurs de l'artisanat et de la tradition familiale. Dans la cuisine de la Maison Dandoy comme dans l’Atelier Pierre Culot, tout commence avec la matière, ici une pâte, là de la terre. Une paire de mains au savoir-faire singulier la pétrit en forme de bol ou de cookie. Dans les deux cas, c’est un artisanat unique qui leur donne vie. Les deux maisons s’attachent à faire vivre la tradition. De grands classiques belges, simples et intemporels.

La boîte L'heure du goûter rempli d'un bol couleur blanche, à côté une pile de cookies chocolat.
Cookie chocolat.

Cookie chocolat

Acheter en ligne

Pour la boîte L'heure du goûter, tout partait de l'idée qu'il n'y avait rien de tel qu’un cookie trempé dans un bol de lait. Nous avons créé deux nouveaux cookies qui sont pour le moins géants. L'atelier Pierre Culot a fait sur mesure le bol pour pouvoir les y plonger entièrement.

Notre entretien avec Arnaud de l'atelier Pierre Culot

Comment est née cette collaboration avec la Maison Dandoy?

Nous nous sommes un peu trouvés. Et je suis très heureux qu'elle ait lieu. Il y a beaucoup de points communs entre nos deux maisons. Les gens qui les composent ont vraiment envie de promouvoir l’artisanat. L'artisanat, c'est la pierre angulaire de notre collaboration. Nous travaillons dans le but d'embellir l'artisanat. Tout ce qu’entreprend Dandoy est dans la même lignée. Avant même que ne viennent les idées du bol et du cookie, c'est une démarche d'embellissement de l'artisanat que nous voulions faire éclore. C'est grâce aux artisans qu'on arrive à pérenniser une maison comme celle de Dandoy et un atelier comme celui de Pierre Culot.

Piles de bols en terre dans l'ombre, le soleil en éclaire une partie.
Une paire de main trempe un bol en terre dans un sceau rempli de peinture noire bleue.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l'atelier Pierre Culot?

Pierre est mort en 2011 et tout notre travail s'est organisé autour du projet de pérenniser son œuvre. L'atelier Pierre Culot repose sur quatre piliers: faire vivre l'œuvre de Pierre Culot, l'archive et la collection, la mise en place d'une résidence et les projets de collaboration. Nous sommes très intéressés par la collaboration, par l'idée de mobiliser le savoir-faire de l'atelier en vue de créer quelque chose de nouveau.

Réalisés par l’atelier belge Pierre Culot, tous les bols sont uniques et faits à la main. Comme nos biscuits!

Cinq piles de bols blanc, kaki, galuchat, noir bleu et tomate sur une table en bois, en arrière plan un mur blanc et un cadre.
Une table à l'heure du goûter, un bol rempli de lait, d'autres entassés, des piles de cookie et des miettes.

Que pensez-vous du résultat?

On s’est réapproprié le bol Culot. On l’a mis à des dimensions Dandoy pour créer une véritable collaboration qui, je trouve, est très enthousiasmante. Le travail artisanal est un travail qui prend du temps, et on a pris du temps. Il faut se rendre compte que derrière des bols comme ceux-là, il y a de trois semaines à un mois de travail. Il faut malaxer la terre, la tournasser. Il y a une première cuisson, le séchage, l'émail, la deuxième cuisson, etc. On ne prend pas du temps par plaisir. C'est l'artisanat qui demande du temps. Bien sûr, il y a aussi un plaisir à prendre son temps.

Get both hands into the cookie bowl!